Cours d'encadrement gratuit - LA'technique d'encadrement d'Octobre : l'encadrement en Log Cabin

Publié le par L'ARTISTENCADREUR

 

Log-cabinm.jpg 

Cliquez sur LA'lbum de Log Cabin  .

 

Introduction :

 

Cette technique s'inspire d'un motif de patchwork, lui même dérivé d'un procédé de construction de cabanes forestières du Canada . Sa première caractéristique est le jeu d'imprimés, plus ou moins "faux unis", avec une opposition marquée entre deux angles opposés : soit en couleur, soit en valeur. La seconde est l'ordre de montage des bandes, à partir du centre, en colimaçon.

 

Cette technique s'accomode très bien de beaucoup d'images, en particulier celles qui font référence à l'ameublement, aux tissus, à l'univers du froid canadien... souvent jolie aussi avec des photos en noir et blanc.

 

Sur le plan pratique, cette technique a le grand avantage de permettre d'utiliser des chutes de carton et de papiers.

Je suggère d'employer des papiers peints (échantillons dans des grands magasins de bricolage), des papiers de revues (et catalogues de jardinerie) bien que les coloris soient fragiles à la lumière (on peut alors les photocopier ) et des tissus évidemment (pas trop épais!). Les tranches peuvent être peintes ou simplement recouvertes de papier uni.

 

Cours N°1 : Conception et coupe des cartons

 

Nous prendrons pour exemple le cas d'une fenêtre-image de 5x10, sur laquelle on applique une marge totale de 10 cm.

La fiche se présente ainsi:

 

Fenêtre-image:    5       10

Marge: (2x10)      20      20

                              ------------

PAQUET              25  x  30       : 

- cotes d'une cartonnette (sous-carte pour prolonger l'image si elle n'a pas de bordure ou si on veut la cacher.)

- cotes du carton de fond.

- cotes de la vitre et du cadre si on en veut.

 

Si on choisit d'avoir trois bandes par côté, on aura 12 bandes au total : 6 bandes de 25 de long et 6 bandes de 30 de long : 12 en carton et 12 "caches" en cartonnette.

Toutes les coupes se feront à 90°.

Pour les largeurs, si par exemple on choisit des bandes de plus en plus larges, de l'interieur vers l'exterieur, en décidant donc par exemple, de marges partielles de 2,5 + 3 + 4,5 (=10), alors, on aura pour chaque côté , des largeurs de :

- 4,5 cm pour les plus hautes

- 4,5+3, soit 7,5cm pour les intermédiaires

- 4,5+3+2,5, soit 10cm pour les plus basses, contre l'image.

Il faut donc tailler

- pour les 2 côtés de 25 de long : 2 bandes de(25x4,5) + 2 bandes de(25x7,5) + 2 bandes de(25x10),

- pour les 2 côtés de 30 de long : 2 bandes de(30x4,5) + 2 bandes de(30x7,5) + 2 bandes de(30x10),

 

Remarques:

1) On aurait pu raisonner non pas à partir de la marge totale pour décider des marges partielles, mais à partir des marges partielles pour obtenir la marge totale.

2) On aurait pu avoir des marges partielles égales.

3) Si on prévoit un cadre, il faut compter 0,5 cm de chaque coté pour le recouvrement de la feuillure.

4) Si on prévoit un cadre, on peut aussi envisager qu'il soit large et qu'il fasse partie de la composition.

5) On peut envisager de tailler les bandes dans des cartons d'épaisseurs différentes pour accentuer l'effet de profondeur : en général, plus on descend, moins les cartons sont épais. On peut utiliser des cartons de 0,1, de 0,2 et de 0,35.

6) On peut envisager de couper les bandes en biseau (à 45°).

 

Une fois que les cotes des bandes sont décidées, il n'y a plus qu'à les couper dans les cartons choisis : on a donc 12 bandes.

Dans un 2e temps, couper les 12 bandes de cartonnette aux mêmes cotes. Elles seront habillées ultérieurement avec les papiers "déco", et viendront couvrir les bandes de carton.

Penser au choix des papiers et/ou aux tissus... sachant que certains nécessiteront une vitre. 

 

Prochain cours : habillage des tranches et des cartonnettes (avec démonstration d'un glaçage de tissu et avec prévision d'un "sans cadre") + montage des bandes "en colimaçon".

 

Au troisième et dernier cours, ce sera le temps de la fermeture du paquet avec la vitre et le cadre. Ceux qui le souhaiteront et pour qui les papiers ne seront pas trop fragiles, pourront fermer leur paquet avec la technique "sans cadre", qui fera l'objet du cours.

 

 

Cours N°2 : Habillage des bandes de log cabin

 

Toutes les bandes sont composées d'un carton dont on va habiller la tranche , et d'une cartonnette.

Le choix des habillages des cartonnettes : deux "règles" à observer :

- Le contraste de valeurs :  un coin (les deux côtés adjacents d'un des 4 angles) "sombre" et son opposé en "clair" et/ou le contraste de couleurs.

- Au minimum trois habillages différents par coin car on ne doit pas utiliser le même pour deux bandes de même niveau. 

Une fois choisis les habillages (en papier ou en tissu) , il faut les marquer : (1), (2), (3)...

 

La tranche des cartons peut être peinte ou recouverte. Je suggère une couleur unie et unique, en harmonie avec tous les habillages d'un même coin; donc deux couleurs.

 

La répartition des habillages :

- Procéder à la mise en place , imbriquées, de toutes les bandes découpées, et noter sur chaque bande (cartonnette + carton) :

- le niveau : 1 / 2 / 3 , de l'int. vers l'ext.

- le côté du paquet : A / B / C / D, dans le sens des aiguilles d'une montre.

- l'habillage : (1), (2), (3)...

 

Un coin après l'autre, peindre ou habiller les tranches de bandes en carton.

 

Une bande après l'autre, encoller la face sans annotation et appliquer son habillage en prévoyant un rembord de 1,5 cm sur une des longueurs . Mettre sous presse.

  (Attention : pour ceux qui prévoient de ne pas mettre de cadre, il faut recouper les 4 cartonnettes de niveau 3 afin que soit dégagée l'arête des tranches . En ce qui concerne l'habillage de ces mêmes bandes , les plus étroites et les plus hautes, il faut prévoir 3 cm de toutes parts pour les 3 rembords de fermeture du paquet).

 

Replacer chacune de cartonnettes ainsi habillées sur la face sans annotation de son carton (grâce aux annotations), de sorte que soit dégagée l'arête du carton.

Maintenir l'assemblage avec des points de colle et mettre sous presse...

Retourner chaque bande à l'envers et arraser contre la tranche nue du carton, au cas où la cartonnette dépasse.

(Attention : pour les "sans cadre", l'arrasé a déjà été effectué pour le niveau 3!)

 Et replacer sous presse.

 

On a maintenant nos douze bandes (carton + cartonnette) habillées et prêtes au montage prévu  au cours 3.

 

 

Cours N°3 : Montage des bandes de Log cabin

  

 Le cours démarre avec les bandes de carton habillées sur la tranche. Les bandes en cartonnette correspondantes, habillées elles aussi, ont été collées sur les cartons, de façon à ce que les arêtes soient visibles. Côté "baguette", les cartonnettes dépassantes ont alors été arrasées.

 

Avant de procéder au montage proprement dit, il faut:

- poser le système d'attaches sur le carton de fond,

- fixer l'image sur le carton de fond (si toutes les conditions sont requises), ou au dos de la sous-carte préalablement habillée (si on l'avait prévue).

- fixer la sous-carte au carton de fond.

 

A l'aide d'une équerre lourde si nécessaire, après en avoir encollé les deux extrémités, au dos, poser une des quatre bandes les plus larges, au bord d'un des côtés du carton de fond . Puis, la suivante (notée de la lettre suivante), de la même façon, une extrémité sur la précédente bande et l'autre sur le fond....et ainsi jusqu'à la fin.

 

Si on a prévu de ne pas mettre de vitre ni de baguette, alors on a gardé des rembords libres de 3cm sur les trois côtés extérieurs des cartonnettes du dernier tour (les plus étroites).

Vérifier la verticalité des tranches. Eventuellement, poser des bandelettes de Rigidex pour uniformiser la surface des tranches du paquet.

Les bandes se posent comme précédemment, à ceci près qu'avant de passer à la suivante, il faut avoir rembordé les trois rembords libres.

On commence à remborder celui qui est dans le sens de la longueur, sans mettre de colle sur la tranche si elle n'est pas doublée de Rigidex. On ferme aux deux extrémités , dans les coins après.

Surtout si l'habillage est en tissu, deux façons de "finir" les coins du paquet , après avoir rembordé les rembords des longueurs, sur le verso : 

- soit la tranche est rembordée à plat et deux plis sont faits à 45°, l'un au recto et l'autre au verso, auquel cas la bande suivante cachera les deux plis :

 

P6130010P6130020P6130014

 

 

 

 

 

 

 

  

 

  - soit le recto de la bande ne sera pas caché et alors, il faut fair un pli sur la tranche de sorte qu'il se situe exactement sur l'arête verticale... Il y aura alors un pli un peu épais qu'il faut bien écraser , au verso : 

 

P6130006

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'extrémité de la dernière bande est rembordée avant d'être fixée au paquet :

 

P6130007 

 

Pour finir, poser des bandes de Kraft gommé le long des bords au verso, à 5mm des arêtes.

 

P6130021

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 ........Sinon, couper vitre et baguette aux cotes du paquet. Attention aux "débordements" des bandes...

 

 

 

 

 

Publié dans LA'fiche gratuite

Commenter cet article

magnetix 24/06/2014 10:27

Log Cabin in the frame is a commonly followed method in countries such as Canada to create great piece of art works. This method uses scraps of cardboard and paper for designing furniture and fabrics. Thanks for sharing more details about this method.

Marie-Charlotte 14/10/2010 17:12



oh que c'est joli ce cadre avec ce dessin et tous ces papiers différents ... mais dans les mêmes tons... j'adore