LA'bonne idée de Janvier : la protection des lames et des pointes

Publié le par L'artiste encadreur


Dans notre trousse à outils d'encadrement et de cartonnage, deux outils présentent un danger incontestable pour nos doigts mais aussi, et c'est bien plus grave, pour les mains des enfants.
Il s'agit des cutters et du compas à pointes sèches.
Alors il faut impérativement les protéger !

Il y a le cutter à lame rétractable... encore faut-il penser à la rétracter !
Le cutter "courbe" de Rougier et Plé est équipé d'une plaque métallique amovible, qui obture une cavité pouvant contenir la lame. Le petit effort de dévisser et revisser cette plaque protectrice, doit être fait systématiquement après l'utilisation du cutter. C'est le "prix à payer"pour votre sécurité et celle des autres. Aucune astuce sécurisante ici !
En revanche, il y a dans l'atelier, un pot de colle vide "astucieux", dans lequel on jette les lames usagées. Lorsqu'il est plein, bien remué pour que les lames soient bien tassées, le pot de colle est refermé hermétiquement et devient un poids de presse ! Rien ne se perd !

Le compas à pointes sèches est a-priori moins dangereux mais .... on doit en protéger les pointes... d'autant que ces pointes sont fragiles et qu'émoussées, elles perdent tout leur interêt : la précision. Les bouchons de vin ou de champagne en liège sont parfaits, aussi pour cet usage.

.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

patricia 20/01/2010 22:15


Alors là j'en apprends encore ! mais il va m'en falloir des lames pour que la boîte devienne un poids :) quant au compas pointes sèches tu sais comme je l'aime ! je te promets j'y ferai beaucoup
plus attention. Bisous.